Tendres jonquilles!

jonquillesC’est un signe qui ne trompe pas, mais qui est aussi un peu préoccupant. Dans nos jardins, les bulbes de printemps sont en pleine floraison. Selon votre région, le phénomène est plus ou moins avancé. Alors, c’est toujours réjouissant de voir les crocus et les narcisses pointer le bout de leur nez, car ces premières fleurs, symbolisent l’arrivée du printemps. Mais ce n’est peut-être pas très bon signe!

Mais, revers de la médaille, nous ne sommes qu’à la deuxième quinzaine de février, c’est à dire très tôt dans la saison, normalement beaucoup trop tôt pour que les jonquilles (pardon les narcisses). Au fait quelle est la différence entre narcisse et jonquille? C’est subtil. La jonquille est le nom qu’on donne habituellement à la fleur sauvage que « dans le temps », on aimait aller cueillir dans les prés et les bois en familles le dimanche. Le narcisse s’adresse plutôt à la version cultivée de ce joli bulbe qui présente donc des fleurs plus élaborées.

Mais revenons à ce symbole de l’arrivée du printemps qui témoigne désormais d’un net radoucissement de nos hivers. Je me suis amusé à regarder sur internet différents témoignages et je me suis arrêté à certains d’entres eux qui signalait la floraison des jonquilles, début mars en 2007, précisant qu’elles avaient « un mois d’avance par rapport à l’année précédente ». Six ans plus tard, elles ont donc encore un mois d’avance…

Tout ça n’a aucune valeur scientifique, c’est juste une observation dont on peut dire qu’elle se renouvelle d’année en année. Il est désormais peu probable que nous ayons un véritable hiver à cette saison. Les météorologues n’annoncent aucune vague de froid pour les deux prochaines semaines et nous serons alors à la mi-mars.

Cette situation va nous poser bien des problèmes. La première inquiétude porte sur la production fruitière. Car si la perspective d’une longue vague de froid s’éloigne, par contre, il est encore tout à fait possible de connaître des gelées matinales qui pourraient « brûler » les bourgeons de nos arbres fruitiers qui suivent le même chemin que les jonquilles, à savoir un développement très avancé, des bourgeons prêt à éclater, lorsqu’ils ne sont pas en fleurs comme c’est le cas dans le sud de notre pays.



'Tendres jonquilles!' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée