Noël. Et si vous faisiez pousser votre sapin?

« Je me suis dit que c’était un comble de voir autant de sapins jetés purement et simplement chaque année alors que le développement durable prend une place de plus en plus importante. En tant que porteur de projet je voulais proposer une solution crédible et montrer que les alternatives au gaspillage existent », explique Robin, co-fondateur de la start-up Lilloiise « Mon Petit Coin Vert ».

Il constate que cette année encore, à Paris, ce sont plus de 66% des sapins achetés pour l’occasion (*) qui n’auront pas le droit à une seconde vie. D’où l’idée insolite de la startup de faire adopter à ses jardiniers un nouveau réflexe : faire pousser son propre sapin. Autant vous le dire tout de suite, c’est un chantier de longue haleine mais bien dans la tendance du respect des cycles naturels et de la biodiversité.

Un quart des Français achètent pour Noël un sapin « vivant ».  Fort de ce constat, Mon Petit Coin Vert proposera en décembre à ses clients jardiniers (en herbe ou confirmés) des graines et des explications pour faire pousser son propre sapin afin d’éviter le gaspillage. « À Paris, 66% des foyers (*) ne feront pas le choix du recyclage, malgré le risque d’amende forfaitaire de 150€ on risque donc encore de retrouver des sapins jetés aux ordures ou abandonnés sur les trottoirs de nos villes », calcule Robin.

Les 2 co-fondateurs, Robin et Floriane, fournissent des explications pour apprendre à faire pousser son propre sapin en pot mais aussi et plus étonnant, des recettes de cuisine pour le consommer. Les jardiniers devront quant à eux s’armer de patience et attendre quelques années avant de pouvoir décorer leurs propres sapins. L’objectif affiché par l’entreprise étant de convaincre ses jardiniers d’intégrer un sapin « durable » dans leurs foyers.

« L’idée nous est venue il y a 3-4 mois et on a décidé de tenter l’expérience. On va observer les réactions de nos clients et voir si ils jouent vraiment le jeu de planter ces graines de sapins. Si c’est le cas on recommencera l’année prochaine », explique Robin. La patience est une vertu essentielle du jardinage qui se perd un peu avec le rythme de la vie moderne. Robin admet ce risque, mais fait aussi le pari de la pédagogie et de la lutte contre le gaspillage, un véritable enjeu environnemental. « On conseille aux gens de planter leur sapin dans un pot, ce qui leur permettra de le rentrer au moment de Noël pendant plusieurs années. Ils peuvent aussi le planter dans leur jardin ou dans celui d’un proche ou d’un voisin qui a plus de place… », ajoute-t-il.

Les coffrets de graines arriveront chez les abonnés de Mon Petit coin vert, au tout début du mois de décembre. Si vous n’êtes pas abonné mais souhaitez jouer le jeu, le coffret est également vendu au prix de 16,90€ sur la boutique de Mon Petit Coin Vert.

(*)Nombre de ménages fiscaux à Paris : 1 142 877

Pourcentage de ménages qui achètent un sapin : 22%, soit 251 432

Nombre de sapin recyclés à Paris : 85 000 ( 34%) soit 160 000 non recyclés

(**) A propos de Mon Petit Coin Vert. Robin et Floriane se rencontrent dans une agence web en 2015. Après quelques années de collaboration et de vie commune, ils décident de mettre leurs connaissances en commun pour créer Mon Petit Coin Vert. Amoureux de la nature, ils imaginent une box de jardinage pour aider les citadins à cultiver un petit potager sur leurs balcons, terrasses ou rebords de fenêtre.