Autun distinguée pour ses jardins collectifs

Ville d'Autun

La remise des prix nationaux 2014 des « Villes et Villages Fleuris », s’est déroulée mercredi à Paris sous la présidence de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger.
Les jardins familiaux, des parcelles de bonheur au cœur des villes
Organisé par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris
 (CNVV), en partenariat avec le Gnis (Groupement National Interprofessionnel des Semences et des plants), le prix du Fleurissement des Jardins Familiaux Collectifs récompense, chaque année au niveau national, une commune ayant réalisé une politique remarquable de jardins collectifs à vocation sociale et pédagogique. L’objectiff de ce prix est de mettre à l’honneur ces espaces de convivialité, d’échanges et de lien social et de partager des démarches exemplaires de villes dans ce domaine.
De nombreux critères pour un seul prix !
Pour décerner le prix national du Fleurissement des Jardins Familiaux, le jury prend en compte un grand nombre de critères : l’action de la commune vis-à-vis de ces équipements, les projets de développement, la qualité paysagère des réalisations, l’entretien et la gestion raisonnée des parcelles, la dimension pédagogique avec la présence de parcelles pour les scolaires, mais aussi le dynamisme de la vie associative. Par ailleurs, les jardins doivent être ouverts au public à l’occasion de journées, d’événements festifs ou culturels, de visites ou encore d’animations. Enfin, rappelons que l’aménagement et la gestion des jardins à vocation sociale et pédagogique sont des critères également pris en compte par le jury national dans l’attribution du label « Villes et villages fleuris ».
Autun, ville d’entraide et de partage à l’honneur !
Cette année, c’est la ville d’Autun (Saône-et-Loire) pour sa réalisation des jardins partagés « Noisettes et Tournesols » dans le quartier de Saint-Pantaléon qui se voit attribuer le prix national du Fleurissement des Jardins Familiaux. Cet ambitieux projet, qui s’est totalement intégré au programme de rénovation urbaine du quartier, a permis de créer, selon le Maire de la ville, Rémy Rebeyrotte,  une vraie « dimension sociale et humaine garante du bien vivre ensemble ! ».

C’est ainsi qu’après une concertation remarquable avec les habitants, seize parcelles ont été mises à disposition à des habitants ou à des groupes éducatifs ainsi que plusieurs parcelles cultivées collectivement. Le tout, présente une réelle réussite en matière d’intégration paysagère et offre pour le public et les scolaires l’occasion d’être sensibilisé au respect de l‘environnement.