Sondage. Pourquoi on aime le potager

La plateforme collaborative d’entraide entre particuliers AlloVoisins s’est penchée, à l’aide d’un sondage Toluna, sur l’intérêt grandissant des Français pour les potagers. Les résultats de ce sondage mettent en évidence leur volonté de cultiver leurs propres fruits et légumes. Près des ¾ des interrogés souhaitent ainsi le faire pour manger plus sainement, mais aussi pour le plaisir de pratiquer une activité manuelle et en extérieur. 40% des sondés n’ayant pas de potager indiquent par ailleurs que l’aide d’un tiers leur permettrait de se lancer dans cette activité.
« Nous avons vu sur notre site une explosion des demandes en lien avec les potagers, avec de plus en plus d’annonces de particuliers souhaitant être aidés dans cette activité ou louer du matériel à un voisin. Nous avons voulu comprendre à travers ce sondage les raisons de cet engouement » explique Edouard Dumortier, co-fondateur et CEO d’AlloVoisins.

Des motivations liées au bien être

Quelles peuvent-bien être les raisons d’un tel engouement ? Plusieurs ressorts sont mis à jour par l’étude. Le « mieux manger » et le « plaisir de faire soi-même » sont les motivations les plus plébiscitées par les sondés, avec pour chacune 70% d’opinion favorable au QCM. « Comme le révélait précédemment l’enquête commandée par l’Observatoire des Cuisines Populaires, la tendance est clairement vers un retour du végétal dans les assiettes des Français. Dans ce contexte, la culture d’un potager apparait comme une excellente solution pour bénéficier de fruits et légumes de qualité » commente Edouard Dumortier.
Viennent ensuite les motivations écologiques et liées aux activités en plein air (40% chacune), la culture d’un potager permettant de court-circuiter les chaînes de production, de consommer des produits de saison et de pratiquer une activité extérieure. Deux motivations qui suivent la tendance actuelle des mouvements éco-responsables prônant un retour à la nature. Enfin, viennent les motivations d’ordre économique (33%) : les économies réalisées sur les dépenses en fruits et légumes sont un élément non négligeable pour un tiers des sondés. D’autant plus si leur culture est faite en collaboration, ce qui permet aussi de d’épargner les dépenses en matériel. Enfin, les motivations liées à l’éducation et à la sensibilisation des enfants (16%) ferment la marche.

Bénéficier de l’aide de ses voisins pour se mettre à la culture potagère


En réponse à la question « Si vous aviez la possibilité de recevoir de l’aide dans votre jardinage, souhaiteriez-vous vous lancer dans la culture d’un potager ? », 46% des sondés indiquent être prêts à se lancer dans la pratique avec de l’aide extérieure.
Cette collaboration révèle un véritable changement sociétal : le retour au « faire ensemble » pour réussir ce qui n’est pas envisageable seul. Une étude de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) a confirmé que cette entraide autour du jardinage est un levier potentiellement puissant pour agir sur la cohésion sociale. « Les potagers peuvent être un excellent moyen de se rencontrer, et permettre le partage intergénérationnel » poursuit Edouard Dumortier.

73% des Français indiquent ne pas avoir de potager par manque de place ou d’outils

 


Selon ce sondage, le manque de place ou d’outils serait la principale raison pour laquelle les Français ne sont pas intéressés par les potagers, juste devant un déficit de connaissances.
Ce sont donc pour des raisons pratiques que la majorité des sondés ne s’est pas lancée dans cette activité.
« Les nouvelles tendances, telles que les jardins partagés, la cueillette autonome, le jardinage urbain ou encore le prêt de potager, toutes des méthodes collaboratives, peuvent offrir à ces personnes des alternatives leur permettant de dépasser le problème matériel » conclut Edouard Dumortier.
(1)À propos d’AlloVoisins
AlloVoisins est une start-up nantaise créée en 2013 par Édouard Dumortier, Charles Cabillic et Ronan Le Moal. Animée au quotidien par une équipe jeune et déterminée, AlloVoisins promeut un nouveau mode de consommation plus économique, plus responsable et plus convivial. AlloVoisins se positionne comme le coup de pouce qui améliore le quotidien des Français et qui favorise le lien social à l’échelle des quartiers et même des villes. De la simple demande de dépannage aux travaux plus complexes en passant par la location d’un objet du quotidien, AlloVoisins permet en quelques minutes d’activer l’ensemble des utilisateurs particuliers et professionnels à proximité susceptibles de répondre à un besoin.


Tagged: ,


'Sondage. Pourquoi on aime le potager' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée