Paris : projection gratuite de la Reine malade

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif et l’Union Nationale de l’Apiculture française organisent la projection du film La reine malade, mercredi 10 octobre à Paris. A travers le parcours d’un apiculteur québécois, qui rêve d’une apiculture durable, ce film nous alerte sur la disparition alarmante des abeilles et cherche des solutions pour sortir de cette crise.

La bande annonce du film:

L’histoire: Sur un territoire lointain des Hautes-Laurentides au Québec, Anicet Desrochers travaille à recueillir du miel dans ses ruches. Depuis quelques années, il est inquiet. Les abeilles, ces insectes indispensables à l’équilibre de l’écosystème meurent par millions sans que personne ne comprenne exactement pourquoi.
Quelles sont les causes de cet effondrement ? L’utilisation abusive de pesticides ? Les monocultures ? Les nouvelles molécules introduites par les grands groupes industriels ? L’abeille est au cœur d’une hécatombe mondialisée : Amérique, Europe, Asie, tous les continents sont touchés.
La Reine malade raconte l’histoire inspirante d’un apiculteur qui tente d’abord de vivre de son métier. Bien ancré dans son coin de pays, il rêve d’une apiculture durable, d’un autre lien avec la nature et la façon d’en vivre. Alors que nombre de grands producteurs connaissent d’importantes difficultés, Anicet Desrochers travaille à faire la preuve par l’exemple que d’autres modèles agricoles sont possibles. Mais sera-t-il seulement capable de traverser la crise actuelle ?

La reine malade
Réalisateur : Pascal SANCHEZ
Documentaire de 90 minutes – Canada
Le mercredi 10 octobre 2012, de 18h à 20h
A l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF),
au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris (Métro Rue du Bac)
En présence d’un représentant de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF)
Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles



'Paris : projection gratuite de la Reine malade' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée