Les tueurs de lombrics sortent la nuit…

C’est l’un des vers découverts dans l’Essonne

Voici donc la toute dernière information dont on dispose sur les plathelminthes terrestre invasifs, ces vers plats venus de Nouvelle-Zélande qui dévorent nos lombrics. Découverts en France il y a quelques mois, ils constituent une menace de catastrophe écologique majeure.

Le professeur Jean-Lou Justine, chercheur au muséum national d’histoire naturelle, lance un appel à témoins, pour tenter de reconstituer une cartographie la plus précise possible de la présence de ces prédateurs en France. Cet appel a débouché sur plusieurs signalements dont un confirme la présence de ces vers en Ile-de-France, plus précisément dans le département de l’Essonne.

Un habitant a récolté deux vers plats la semaine dernière et il vient de retrouver une dizaine d’autres plathelminthes sur la même pelouse. Il avait décidé d’inspecter cette pelouse pendant la nuit. D’où ce constat fait par le professeur Justine sur twitter « ils sortent la nuit… », et ce conseil : « regardez dans le jardin, la pelouse, attrapez-les sans les abîmer puis contactez-moi ». C’est une information importante qui devrait faciliter vos recherches…

C’est donc un  élément à prendre en compte pour la recherche des plathelminthes terrestres invasifs, une véritable urgence afin d’avoir une idée la plus précise possible de la présence en France de ces vers.

Retrouvez d’autres infos sur le site du professeur Justine en cliquant ici



'Les tueurs de lombrics sortent la nuit…' a 4 comments

  1. 31 mai 2019 @ 8 h 41 Blanco yvan

    Je viens de trouver quelques spécimens de ces vers dans mon jardin. C’est la première fois qu’il y en a. Comment je peux m’en débarrasser ?

  2. 13 février 2020 @ 16 h 37 Schuhler

    Bonjour
    Existe t’il un moyen pour les suprimer ???
    Perso je passe mon temps à avoir le plus de lombrics possible dans ma terre pour que mon sol soit bien « travaillé »….

  3. 16 février 2020 @ 19 h 27 jacky

    hélas, à ma connaissance, le seul moyen s’est de les ramasser à la main et de les bruler; les poules n’en veulent pas et ils n’ont pas de prédateurs

  4. 16 février 2020 @ 19 h 28 jacky

    Le seul moyen s’est de les ramasser à la main et de les bruler; les poules n’en veulent pas et ils n’ont pas de prédateurs. Mais prévenez le professeur Justine de votre découverte, ça l’intéressera


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée