La plante du mois : l’anthurium


6ANTHURIUM_MAPLANTEMONBONHEUREn 1857, le Docteur et botaniste Dr. Karl van Scherzer découvre pour la première fois une variété d’Anthurium. Il en existe aujourd’hui plus de 400 variétés et sans doute beaucoup plus. De nouvelles espèces sont décrites chaque année. C’est une plante d’appartement très prisée, notamment pour son élégance due à son spadice (c’est la proéminence que l’on prend pour la fleur, mais qui est en réalité recouverte de petites bosses qui sont les vraies fleurs).

Il est parfois surnommé flamand rose, parce qu’il aurait une certaine ressemblance avec ces magnifiques oiseaux. A vous de juger!

Son provient du Grec Anthos, qui veut dire « floraison », et de oura qui signifie « queue». L’Anthurium appartient à la famille des Aracées, comme la Calla et le Dieffenbachia, entre autres. Pour les habitants de Colombie, son pays d’origine, l’Anthurium rouge symbolise l’abondance, le bonheur familial : les jeunes couples aiment l’acheter ou le recevoir pour garnir leur habitation. La plupart de ces plantes fleurissent sans problème durant « trois pleines lunes », période nécessaire, selon la tradition, pour faire « d’une maison un chez-soi ». Un peu partout dans le monde on la considère comme le symbole de l’hospitalité, sans doute à cause de sa bractée en forme de coeur.

Comment l’entretenir?


1ANTHURIUM_MAPLANTEMONBONHEURL’Anthurium préfère les endroits lumineux, sans soleil direct et un arrosage avec parcimonie, deux fois par semaine, avec de l’eau presque tiède, afin de garder la motte de terre légèrement humide. Dehors, sous la pluie ou dedans sous un vaporisateur, l’anthurium apprécie une petite douche de temps en temps ! Avec peu de soins, il donne de nouvelles fleurs et feuilles. Quand les anciennes jaunissent il ne faut pas hésiter à les enlever.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *