Environnement. Echangez vos pesticides contre… des pommes

 

Et s’il était possible de faire encore mieux que la collecte du printemps dernier ? L’enseigne botanic® y a battu son record avec 8,5 tonnes de produits rapportés sur 4 jours par les jardiniers amateurs dans ses magasins. Et pourtant, il y a encore beaucoup de travail à faire. « Les résultats de notre dernière collecte le confirment, et notre enquête** menée en janvier dernier révèle que 81,7% des Français ayant encore des produits à base de pesticides de synthèse sont prêts à s’en débarrasser » indique Luc Blanchet, Président de botanic®. »

Ce week-end et le suivant, botanic® renouvelle son opération pour que le maximum de produits phytosanitaires à base de pesticides chimiques de synthèse encore présents chez les particuliers soient rapportés dans ses magasins et détruits.
Au programme de cette 12e édition, ce sont les produits utilisés au jardin, mais aussi, depuis 2018, les produits de traitement de l’animalerie à base de pesticides chimiques, type antiparasitaires. Un point d’honneur que botanic® souhaite mettre à la poursuite de son action en faveur du bien-être de la personne et de l’animal avec de toutes nouvelles gammes en matière de soins et de traitements sans pesticides chimiques pour les chats, chiens et autres animaux de compagnie. En remerciement de leur action, les participants à la collecte se verront offrir un astucieux sac à vrac en coton bio et de succulentes pommes bio.

« Avec déjà plus de 68 tonnes de pesticides collectés et détruits depuis 2014, notre initiative commence à se développer dans d’autres enseignes de jardinerie et nous nous réjouissons car les volumes de ces produits présents chez les particuliers représentent plusieurs centaines de tonnes. Il faut aider les jardiniers amateurs à faire disparaître ces produits de leur cabane de jardin, cave, armoires… et de manière responsable pour qu’ils ne finissent pas dans la poubelle des ordures ménagères ! » déclare
Luc Blanchet.
La Loi Labbé*, entrée en vigueur au 1er janvier dernier, motive d’ailleurs plus que jamais les particuliers à se débarrasser de leurs pesticides chimiques de synthèse*.

Des bornes permanentes

Et pour la 1ère fois à la rentrée, botanic® participe une opération pilote de mise à disposition de bornes permanentes. « Nous avons mis en place ce pilote avec des bornes de collectes REKUPO. Ces bornes fabriquées en partenariat avec une PME bretonne, offrent un service gratuit et de proximité aux clients en collectant les résidus de produits chimiques du jardinage directement sur le parking des magasins participants. Ce vecteur de développement est mené par les entreprises metteurs en marché, à leur initiative, assumant pleinement leur responsabilité. C’est le cas de botanic® qui est partenaire d’EcoDDS*** depuis 2014 pour l’organisation de collectes ponctuelles et qui teste cette borne pilote en 2019 dans quelques-uns de ses magasins » indique Pierre Charlemagne, Directeur Général d’EcoDDS.

Pratique:

Rendez-vous avec vos pesticides demain vendredi 26 septembre et samedi 27 septembre. Elle sera suivie d’une seconde séquence les mêmes jours de la semaine prochaine.

* Depuis le 1er janvier 2019, la Loi Labbé interdit aux enseignes de distribution de commercialiser des produits phytosanitaires à base de pesticides
chimiques de synthèse et aux particuliers de les détenir chez eux.
** Etude réalisée par l’agence Au coeur du Terrain auprès de 1000 Français, adeptes du jardinage, interrogés online du 17 au 22 janvier 2019 selon la
méthode des quotas.
***Société à but non lucratif dont la mission est d’encourager au tri, de collecter et de traiter certains déchets chimiques des particuliers. Elle assure
notamment le traitement de déchets jardinage comme les engrais, phytosanitaires et biocides usagés dans des conditions respectueuses de la santé
et de l’environnement.


Tagged: ,


'Environnement. Echangez vos pesticides contre… des pommes' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée