Enquête. Comment réussir vos pommes de terre (1-Préparer les plants)

pommes de terreVoila une culture à la fois simple et complexe. La pomme de terre est un aliment de base dont la culture au potager aurait tendance à s’essouffler. Les producteurs de plants multiplient ces dernières années, les initiatives pour redonner goût au jardinier amateur de cultiver ses propres pommes de terre.

On peut cependant comprendre l’hésitation des jardiniers face à ce légume qui demande un peu de travail, dont on espère beaucoup et qui parfois est « déceptif » quand au résultat. La pomme de terre fait partie des solanacées, comme la tomate, et est notamment très sensible au mildiou. Et puis les caprices météorologiques n’arrange pas les choses.

On lit et on entend beaucoup de choses et leur contraire sur la bonne façon de cultiver les pommes de terre. J’ai décidé cette année de mener l’enquête auprès des professionnels de cette culture, dans une des principales régions productrices de France, la Bretagne. L’un d’entre eux, aujourd’hui à la retraite après 40 ans de production dans la région de Pontivy, m’a donné les clés de la réussite de la culture des pommes de terre adaptés au jardinier amateur.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir. Cette semaine on commence par les plants et leur préparation.

D’abord, sachez-le, avoir une belle récolte de pommes de terre ne tient pas seulement au choix des variétés. Pour ce professionnel le résultat final, dépend seulement de la pratique culturale. C’est donc le jardinier qui est responsable de la qualité de sa récolte…

Voila donc toutes les étapes à respecter :

La préparation du sol. L’idéal est d’épandre du fumier ou du terreau avant l’hiver sur la parcelle concernée.

Le choix des plants. C’est en ce moment qu’il faut acheter vos plants. Vous les trouverez dans toutes les jardineries soit en barquettes, soit en sacs (plus économique).

Voici un tableau qui va vous permettre d’évaluer la quantité de pommes de terre dont vous aurez besoin:

ATTENTION : il s’agit de valeurs indicatives moyennes de plantations variables selon le calibre (voir plus bas)

tablo pdt2Le calibre. Vous avez devant vous de nombreuses variétés mais qui sont présentées dans différentes calibres qui sont les suivants : 25/32; 25/35 ou 28/35. Lesquels choisir? Voici ce qu’il faut savoir :

Plus les plants sont petits, moins vous aurez de pommes de terre, mais elles seront plus grosses

Plus les plants sont gros, plus vous aurez de pommes de terre, mais elles seront moins grosses

Conseil de pros : pour les primeurs, préférer les calibres 35-40 ou 32-40 si vous en trouvez plutôt que 28-35, 25-32.

Quelle variété choisir. Vous trouverez en général des tableaux dans les jardineries récapitulant les différentes qualités des variétés proposées. Prenez les comme des indications qui ne sont pas toujours très exactes. Plutôt que de vous donner mes préférences, voici le top dix des variétés préférées des Français, sachant que la charlotte réalise plus du double des ventes que sa suivante…

1-Charlotte; 2-Monalisa, 3-Bintje, 4-Sirtema, 5-Rosabelle, 6-Amandine, 7-Spunta, 8-Désirée, 9-Belle de Fontenay, 10-Chérie

Et pourtant, il existe 179 variétés, ce qui pourrait peut-être mériter d’en essayer quelques autres. Pourquoi pas la Gourmandine, une toute nouvelle variété?

Que faire des plants? Voila, c’est fait vous avez fait votre choix et vous avez ramené vos plants chez vous. Il va falloir que vous les mettiez, debout dans des caisses ou des clayettes, les yeux vers le haut, au chaud. Au stade « point blanc », c’est à dire quand le germe pointe le bout de son nez, mettez vos plants à l’air. Ainsi, vous obtiendrez un germe vert et trapu. Il ne faut surtout pas que ce germe soit un long filament blanc.

Voila pour cette première étape qui est celle du moment. La semaine prochaine nous aborderons les conseils de plantation.

GOURMANDINE, une petite nouvelle pleine de promesse

gourmandineForte de sa constante distinction « Saveur de l’année » en consommation (y compris pour 2014), Gourmandine est une variété distribuée par le réseau Fertinature. Ils apprécient notamment sa longue « dormance », l’une de ses particularités. Elle germe très lentement ce qui lui permet d’avoir une très longue conservation tout en gardant ses qualités gustatives intactes.

Une fois levée, elle donne une végétation verdoyante et vigoureuse, ce qui agrémente joliment l’aspect des potagers. De plus, elle assure une abondante production qui peut être consommée jusqu’en mai de l’année suivante.

Fiche variétale:

Pomme de terre à peau  jaune

Chair jaune, fine et ferme, peu ou pas farineuse

Forme allongée

Précoce à demi précoce

Bon à très bon rendement

Excellente conservation

Conseils d’utilisation culinaire: à la vapeur, en salade, rissolée, en accompagnement de raclette …

 



'Enquête. Comment réussir vos pommes de terre (1-Préparer les plants)' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée