Concours national des jardins potagers : le palmarès complet

Roger-DEGOUSSE-Jardin-Potager-Categorie-2 (CNJP)

Roger-DEGOUSSE-Jardin-Potager-Categorie-2 (CNJP)

Chaque année, le Concours National des Jardins Potagers permet de récompenser des jardins potagers remarquables au niveau de la diversité des légumes cultivés, des bonnes pratiques de jardinage et de l’esthétique du jardin.

 Organisé conjointement par la SNHF, l’Association JARDINOT et le GNIS, il est ouvert à tous les jardiniers.

Un jury d’experts, composé de représentants de la SNHF, de JARDINOT et du GNIS, a sillonné les routes de France tout l’été pour découvrir les jardins des quatorze finalistes issus d’une première sélection réalisée sur dossier. Ces visites ont été l’occasion de rencontrer et d’échanger avec des jardiniers passionnés et d’apprécier les jardins afin d’établir, conformément au règlement du concours, la liste des lauréats. Voici donc le palmarès.

GRAND PRIX 2014 – Catégorie 1 

Jardiniers amateurs cultivant eux-mêmes un jardin potager privatif pour leur besoin personnel et familial

Le jardin de Jean Louis MARYSSE à La Neuville dans le Nord :

Jean-Louis-MAYRISSE---Jardin-Potager-Categorie-1. (photo : CNJP)

Jean-Louis-MAYRISSE—Jardin-Potager-Categorie-1. (photo : CNJP)

 Après 50 ans de jardinage, la passion est toujours là », déclare Jean-Louis MARYSSE, qui exploite un vrai potager vivrier ouvert aux amis et accueillant les inconnus de passage. Ces derniers repartant toujours avec de nombreux conseils ! « Je m’occupe seul de mon jardin, c’est un peu mon Paradis », et quel Paradis ! Vous y trouverez une très belle collection de tomates – plus de 30 variétés – et de légumes plutôt méditerranéens poivrons, aubergines, melons… ce qui n’est pas forcément évident dans cette région du nord…

M. MARYSSE possède deux serres plastiques, l’une pour ranger le matériel, l’autre pour faire ses semis. Il fait à peu près tous ses plants de légumes. Une troisième serre située dans le jardin est utilisée pour les nombreuses variétés de tomates ainsi que pour les aubergines, poivrons et melons, lesquels arrivaient à maturité lors du passage du Jury.

Il a également confectionné un « abri laboratoire » avec balance, et tout le matériel nécessaire, dans lequel il fait toutes sortes de préparations naturelles contre les maladies et les ravageurs, (macération d’ortie, consoude, prêle, fougère, tanaisie, sauge et autres décoctions ou infusions). Les différents arbres fruitiers sont étiquetés et souvent travaillés en cônes inversés depuis le sol, côté très pratique.

Le jury a tout particulièrement apprécié la collection de tomates, la grande diversité de légumes et les pratiques de jardinage en harmonie avec la nature et la protection de l’environnement.

GRAND PRIX 2014 – Catégorie 2

Potager cultivé dans un ensemble collectif de jardins

Roger-DEGOUSSE (CNJP)

Roger-DEGOUSSE (CNJP)

Roger DEGOUSEE du jardin collectif de Villeneuve Saint-Georges dans le Val de Marne. L’Association des jardins familiaux de Villeneuve Saint-Georges comprend 830 parcelles sur 22 ha (c’est certainement le plus grand jardin familial de France).

Conducteur de poids lourds, Roger DEGOUSEE a découvert les jardins potagers de Villeneuve Saint-Georges par hasard, en venant livrer à proximité. Avec le soutien de son épouse, il est rapidement devenu un véritable spécialiste du potager et en faisant cette devise sienne : « j’ai appris à respecter ma terre ».

Installé depuis 6 ans, il a tout appris sur place, et son jardin de 370 m², tout en longueur est exemplaire ! Il teste, avec succès un nombre impressionnant de variétés d’espèces différentes (plus de 100 variétés dont 13 en choux, 11 en poivrons, 12 en tomates, 9 en piments, 5 en betteraves etc.) sur cette surface limitée. Toutes les cultures sont produites à partir de graines achetées et semées en place ou en pépinières et sont en excellent état. Ils savent reconnaître toutes leurs variétés et, en particulier, des piments, des poivrons et des cucurbitacées.

Ils n’utilisent pas de produits phytosanitaires à l’exception de bouillie bordelaise et d’anti-limaces, ramassent les insectes à la main et protègent les cultures des oiseaux avec des filets. Ils récupèrent l’eau de pluie, et ont installé un composteur et 2 châssis. Ils pratiquent la rotation des cultures tant que cela est possible.Particulièrement motivés, ils aiment tester de nouvelles variétés et les faire consommer à leurs proches : « Voir pousser mes légumes, c’est fascinant, les savourer, c’est génial ».

GRAND PRIX 2014 – Catégorie 3

 Jardin potager privatif cultivé dans un environnement paysager

Benoit MODESTE du Château et Parc Zoologique de la Bourbansais à Pleugueneuc en Ille-et-Vilaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe cadre général est superbe, et le potager constitue un plus pour le parc zoologique de 12 hectares particulièrement bien tenu. Le cumul potager, verger et prairies fleuries représente 1 hectare. C’est le deuxième site le plus visité du département d’Ille-et-Vilaine, qui a reçu le prix Villandry en juin 2013. Ce potager est conçu sur le modèle de celui ayant existé à l’origine (emplacement, découpage, organisation etc.) et sa mise en route effective ne date que de 2012. S’y ajoute une collection de fruitiers implantée en 2011.

L’ensemble est très harmonieux, restant dans la tradition du potager de château, mais en apportant des touches « modernes ». On y trouve de très nombreuses variétés cultivées, légumes traditionnels, mais aussi des variétés anciennes et des légumes rares ou insolites.

 Benoit MODESTE tient à cultiver les légumes d’antan liés à l’histoire du lieu tels salsifis, crosnes, poire de terre, rutabagas, raifort. Les récoltes profitent à des associations caritatives, ou aux besoins des propriétaires qui habitent sur place.

L’information sous toutes ses formes est bien présente pour en faire un lieu dédié à apprendre aux enfants comme aux adultes le fonctionnement d’un jardin potager (sol, compost, association, biodiversité, auxiliaires, prairies fleuries, ruches etc.) avec en saison deux visites guidées par jour par un animateur spécialisé.

Le but de ce potager est donc à la fois esthétique et pédagogique, et comme l’écrit Benoit MODESTE : « nous souhaitons avant tout en faire un moment d’émerveillement pour nos visiteurs ».

GRAND PRIX 2013 – Catégorie 4

Jardin ou parcelles pédagogiques

 Grand Prix et prix Noé conservation

Anne-Marie-NAGELEISEN---Jardin-Potager-Categorie-4 (CNJP)

Anne-Marie-NAGELEISEN—Jardin-Potager-Categorie-4 (CNJP)

 Anne-Marie NAGELEISEN – Le potager en carrés à la Française au potager du Roi à Versailles dans les Yvelines. La première en France à proposer une formation continue sur la méthode du potager en carrés, Anne-Marie NAGELEISEN dispense cette formation au Potager du Roi à Versailles dans le cadre de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage (tous les mercredis après-midi). « La méthode que j’ai conçue est la seule qui permette d’obtenir un potager nourricier en optimisant l’organisation des cultures en carrés et avec une approche environnementale aussi sérieuse et durable ».

Difficile d’imaginer découvrir au milieu de ce lieu historique et de ces grandes parcelles à la Française, bordées de fruitiers, un petit coin aussi riche en diversité, en volume et en saveurs. Un contraste saisissant entre ces grands carrés de monocultures maraîchères et ces petits carrés potagers !

C’est une découverte progressive et ludique des « potagers en carrés à la française » que Anne-Marie NAGELEISEN a proposé au jury. Ce parcours permet de découvrir la très grande diversité de légumes présents dans les dix planches de cultures sur carrés de 1m20 de côté, soit 99 carrés qui représentent au total environ 200 m² de potager : des légumes classiques, suffisamment pour se nourrir, mais aussi des légumes anciens, des originaux et des curiosités, des plantes aromatiques, des petits fruits, des fleurs et des plantes mellifères. Rien n’est laissé au hasard au niveau de cet agencement : on applique le principe des bonnes associations entre les plantes (en tenant compte des familles botaniques, des besoins des plantes, de leur développement etc.) et de la rotation des cultures, ce qui nécessite de la méthode pour planifier les cultures et leur succession sur les 99 carrés ! Pour cela, Anne-Marie NAGELEISEN partage avec les élèves sa méthode très pédagogique qu’elle a développée avec des codes couleurs.

L’agencement tient compte également de choix esthétiques et le résultat est assez remarquable dans ce domaine. Ces carrés sont cultivés avec un souci du respect de la nature : paillage, compost, rotation, associations, récupération de l’eau de pluie, petite mare, nombreux aménagements pour accueillir les auxiliaires, présence des fleurs, engrais verts etc. Et la dimension pédagogique est toujours présente dans ce lieu de formation avec des petites pancartes informatives ou des panneaux explicatifs.

Comme formatrice, Anne-Marie NAGELEISEN est si captivante que les élèves font des heures supplémentaires et reviennent en dehors des cours dans ce petit coin de paradis, riche en biodiversité, haut en couleurs et en saveurs.

Le jury a tout particulièrement apprécié la dimension pédagogique « innovante » dans la conception et la gestion des carrés potagers, l’extraordinaire diversité de couleurs et de saveurs dans ce jardin, avec un nombre impressionnant de légumes malgré des surfaces réduites, la qualité esthétique du jardin, parfaitement intégré dans ce lieu historique et la recherche de nouvelles solutions ou techniques pour cultiver ces carrés potagers avec une capacité d’écoute et la mise en place d’expérimentation.

Le mot de la fin par Anne-Marie NAGELEISEN : « Concevoir une méthode de jardinage suppose une relation très particulière avec son jardin : écoute, sensibilité, respect. C’est une relation d’Amour passionnante et épanouissante ».

 Le palmarès complet de l’édition 2014

 Catégorie 1 : jardin potager privatif

Grand Prix : Jean-Louis MARYSSE à La Neuville dans le Nord (59)

1er Prix : Bernard TAUGUIN à Chaudun dans l’Aisne (02)

2ème Prix ex-aequo : Jean-Claude CHERET à Gap dans les Hautes-Alpes (05)

2ème Prix ex-aequo et prix Noé Conservation : Benjamin CORNEAU à Quincy-Voisins en Seine-et-Marne (77)

Prix spécial du Jury : Alain TACHOUERES à Champhol en Eure-et-Loir (28)

Nominées : Catherine CADILHAC à Saint-Martin en Vercors dans la Drôme (26) et Marie-Claire ALESINA à Houtaud dans le Doubs (25)

Catégorie 2 : potager dans un ensemble collectif de jardins

 Grand Prix : Roger DEGOUSEE à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne (94)

1er Prix : Eugène MAROLLEAU à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne (94)

Catégorie 3 : jardin potager privatif dans un environnement paysager

Grand Prix : Benoit MODESTE – Château de la Bourbansais à Pleuguenec en Ille-et-Vilaine (35)

1er Prix et Prix Noé Conservation : Philippe DUBREUIL – Les jardins du Montperthuis à Chemilli dans l’Orne (61)

Nominés : Sylvia et Philippe de SAINT WANDRILLE – Le jardin de Jeanne à Homps dans le Gers (32)

 Catégorie 4 : jardin ou parcelles pédagogiques

 Grand Prix et Prix Noé conservation : Anne-Marie NAGELEISEN

Le potager en carrés à la française au Potager du Roi à Versailles dans les Yvelines (78)

Catégorie 5 : jardin potager innovant

Prix spécial du jury : Louisette PITAU Le jardin de LY à Senarpont dans la Somme (80)




'Concours national des jardins potagers : le palmarès complet' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée