Comment bien choisir son sapin de Noël

Un champs de sapins Nordmann (photo afsnn)

Nous sommes entrés dans la pleine période des préparatifs de Noël. Parmi les taches à accomplir quasiment incontournables, il y a bien sur l’achat du sapin de Noël…

Le sapin de Noël est présent dans la plupart des foyers français (photo afsnn)

En 2012, un quart des foyers français en a acheté un, avec une large préférence au sapin naturel. Celui-ci a représenté 83,5% des achats contre 16,5% seulement pour l’artificiel… Il est aussi possible d’acheter des sapins produits près de chez soi. Un geste qui favorise l’économie locale sans nuire à l’environnement.

 

 

 

 

 

Le sapin de Noël « made in France » n’est pas coupé dans les forêts. Il fait l’objet d’une culture raisonnée qui demande un certain savoir-faire et qui occupe environ 5000 hectares en France. Les jeunes plants de 4 ans sont replantés en terre et mis en culture de 5 à 10 ans avant d’être commercialisés. Arrivés à maturité, les sapins sont coupés, conditionnés sous filet puis chargés en palettes pour partir dans les circuits de distribution.

C’est évidemment en ce moment que l’activité tourne à plein régime et nécessite le recrutement de 5000 saisonniers qui s’ajoutent aux 1000 emplois permanents du secteur. Ce dernier représente un chiffre d’affaires de 134,3 millions d’euros. En 1998, les producteurs ont fondé l’association française du sapin de Noël naturel (afsnn.fr) pour promouvoir la production française. Elle rassemble 97 producteurs répartis dans une quarantaine de départements.

Si vous décidez d’acheter un sapin en motte afin de le replanter dans votre jardin, voici quelques précautions à respecter: ne l’installez pas dans une pièce chauffée à plus de 17 degrés, évitez la proximité avec toute source de chaleur, maintenez la motte humide et brumisez ses aiguilles, mettez le dans une pièce non chauffée, quelques jours avant de le replanter. Pour le planter, attentez une journée sans gel, imbibez la motte pendant un quart d’heure, ajoutez un peu de terreau dans le trou et arrosez copieusement le sapin.

 

Quel sapin choisir?

Il existe cinq variétés de sapins.

Le Nordmann.C’est la star des sapins. Il a représenté l’an dernier près de 68% des ventes. Il est apprécié pour sa silhouette harmonieuse et la bonne tenue de ses aiguilles.

 

 

Epicéa (photo afsnn)

L’Epicéa. C’est lui qui diffuse cette odeur caractéristique de résine. Ses rameaux bien étagés sur toute sa hauteur permettent de bien mettre en valeur les décorations. Il constitue près de 30% des achats.

 

 

Pungens (photo afsnn)

Le Pungens. Sa silhouette bleutée lui vaut le surnom de sapin bleu. Il se distingue des autres variétés par ses aiguilles épaisses et piquantes qui résistent pendant plusieurs semaines

 

 

Omorika (photo afsnn)

L’Omorika. Ce sapin très élégant aux aiguilles vert foncé au revers argenté en fond un élément de décor raffiné.

 

 

 

Aiguilles de Nobilis (photo afsnn)

Le Nobilis. Il vous surprendra par son odeur d’agrumes qui donnera une ambiance unique dans la maison. Ses aiguilles sont légèrement bleutées et douces au toucher.



'Comment bien choisir son sapin de Noël' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée