Arbustes, haies, rosiers, vergers et fleurs

Dans ces massifs, toutes les herbes sauvages ne sont pas des ennemies.
La plupart sont de jolies fleurs utiles aux insectes auxiliaires (voir jardifiche n°7).
Mais leur contrôle est nécessaire pour éviter de concurrencer les plantes cultivées, surtout pour les jeunes  plantations.
Les solutions sans pesticides sont simples et efficaces.

Planter dans de bonnes conditions, travailler la terre au bon moment :

Jamais quand elle colle aux outils.
Éliminer toutes les racines des plantes envahissantes (chardon, liseron…).
Bien émietter la terre et apporter du compost en surface.

Pailler sitôt la plantation

Ne pas attendre d’être envahi d’herbes spontanées pour réagir.
Pour choisir un paillis (voir jardifiche n°5).

Planter des couvre-sols

Ces plantes, installées en bordure des haies, sous les arbres, entre les rosiers et les arbustes caducs, sont choisies pour leur aptitude à couvrir le sol et à s’étendre peu à peu sans envahir le jardin. Elles ne laissent plus de place pour les herbes indésirables. Ce sont des plantes rustiques qui résistent à l’ombre, à la sécheresse, à la concurrence racinaire, au gel. Certaines peuvent même se ressemer ça et là.


'Arbustes, haies, rosiers, vergers et fleurs' n'a pas de commentaires

Commentez !

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée