Potager : les enfants ont leurs jardins!

Après plusieurs mois de préparation, d’initiation au jardinage, Esteban, Manon, Miguel et Justine passent à la vitesse supérieure. Ils ont désormais chacun leur propre jardin et en sont fiers!

En effet, on leur a installé des petits carrés individuels. C’est une technique qui fait de plus en plus d’adeptes et pas seulement chez les enfants. Ces carrés permettent par exemple de créer un petit potager sur un balcon ou une terrasse. Si vous êtes bricoleur vous pourrez facilement en construire un, sinon vous en trouverez tout prêts dans la plupart des jardineries ou magasins de bricolage. Il s’agit de bordures en bois (souvent en osier, c’est plus esthétique) qu’on assemble. Une bâche posée sur le fond permet de le remplir de terre sans salir. Ensuite, ils ne reste plus qu’à faire ses plantations ou ses semis.

C’est ce qu’on
fait les enfants pour leur première prise de contact avec leur potager.

Potager : les enfants ont leurs jardins from Jacky Guyon on Vimeo.

On a inauguré le jardin des enfants

Ca y est, les enfants ont leur univers. Depuis plusieurs mois, Esteban, Manon, Miguel et Justine s’initie au jardinage. Ils ont fait des boutures, fabriqué des cabanes pour les oiseaux…

Et puis, petit à petit on leur a dédié une parcelle du potager de Jacky la main verte. Quatre carrés en osier, un peu de terre et de sable… Et voila, le tour est joué. Claudine a mis la dernière touche en décorant des ardoises et en installant une pergola qui marque l’entrée symbolique du jardin des enfants. Ils ont donc découvert leur espace dans lequel ils vont pouvoir cultiver quelques plantes et légumes.

On s’est donné rendez-vous dans quelques jours pour une première leçon de jardinage que vous pourrez découvrir en vidéo.

Potager des enfants : comment bien commencer

Les enfants adorent jardiner. Preuve en est le succès croissant de l’opération « jardinons à l’école », mais aussi les accessoires de plus en plus nombreux adaptés au jardinage des enfants.

Le jardinage c’est un moyen fabuleux de sensibiliser les générations futures à l’environnement et à sa fragilité mais aussi pour apprendre en s’amusant : la géographie par l’origine des végétaux, les mathématiques par les distances de plantations, etc… C’est enfin une bonne façon d’intéresser les jardiniers en herbe à une plus grande variété de légumes et leur donner envie d’y goûter. On sait l’intérêt d’avoir une alimentation variée…

Lire la suite

Potager des enfants : dans les coulisses de la cabane à oiseaux

Il y a quelques temps, nous avons fabriqué avec les enfants des cabanes pour nourrir les oiseaux confrontés à un hiver qui se prolongeait. On les a installées dans le potager des enfants. Mais que se passe-t-il dans cette cabane, lorsque nous nous en éloignons? Comment nos amis à plumes dégustent-ils les graines que l’on met à leur disposition? Lesquelles préfèrent-ils?

L’idéal pour répondre à cette question, c’est de se glisser à l’intérieur de la cabane et de regarder ce qui se passe. Pas faciles et pas discret… Alors, avec les enfants, on a faitappel à la technologie. On a glissé une caméra miniature à l’intérieur de la cabane…

Quand on a relevé la vidéo, on a découvert des images spectaculaires que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui. Amusez-vous à identifier ces oiseaux…

Le potager des enfants : dans les coulisses de la cabane aux oiseaux from Jacky Guyon on Vimeo.

Au potager des enfants : on fabrique des cabanes pour les oiseaux

C’est un hiver très long qui complique la vie de nos alliés, les oiseaux. Car ces derniers se régalent de nombreux insectes et de petites bestioles que nous n’aimons pas trop voir trainer dans nos semis et notamment les limaces et les escargots. Et puis, la présence des oiseaux est aussi un régal pour les yeux et les oreilles. Rouge-gorge (aussi surnommé l’ami du jardinier), mésange, rossignol, roitelet, chardonneret et notre sympathique « moineau », enchanteront de leur compagnie les journées passées au potager.

D’où l’intérêt d’apprivoiser nos amis à plumes. Il suffit pour cela de planter des haies comprenant des végétaux diverifisés et en hiver de les nourrir avec des graines. Certaines espèces, telles les mésanges se sédentarisent assez facilement. Pas farouche, le rouge-gorge n’hésitera à venir déguster quelques vers presque à vos pieds…

Alors, cette semaine avec les enfants, on a décidé de construire des cabanes pour leur donner un peu de nourriture en attendant le retour du beau temps. Ces cabanes ont pour avantage de protéger les graines de la pluie et comme elles sont placées sur un piquet de bois, elles protègent nos amis de l’éventuelle gourmandise d’un chat!

cabane oiseaux 1 from Jacky Guyon on Vimeo.